Les usagers de drogues ont, comme toute personne, des droits fondamentaux.

Il faut :
-Décriminaliser l'usage personnel ainsi que la possession de drogues

-Veiller à ce que des mesures de réduction des risques soient à la portée de tous les usagers de drogues, y compris dans les prisons

-Garantir des sentences proportionnées pour les personnes accusées de délits liés aux drogues

-Privilégier des alternatives à l'emprisonnement pour les mineurs ayant commis des délits non violents

-Mettre fin à la discrimination et à la stigmatisation des usagers de drogues

-Abolir la peine de mort pour les délits liés aux drogues

-En finir avec l'impunité des responsables d'exécutions sommaires et d'actes de torture envers les personnes suspectées de délits liés aux drogues

-Mettre fin aux poursuites judiciaires à l'encontre des enfants pour les délits liés aux drogues

-Autoriser les peuples autochtones à utiliser des drogues quand cela fait partie de leur tradition ou de leurs pratiques religieuses.

Retour à l'accueil