1 - La santé des individus et de leur entourage est le critère principal de RdR pour trouver des solutions efficaces; L'arrêt total de consommation de drogues passe après la santé et la sécurité de chacun.e.

2 - Les personnes les plus concernées par la violence structurelle (racisme, sexisme, âgisme, classisme etc) doivent être prioritaire dans l'accès aux services de RdR.

3 - L'implication des consommateurs de produits psychoactifs au sein des débats de RdR est primordial ; Ils sont les premiers concernés.

4 - Il est important de reconnaître que l'échelle de la violence vis à vis des personnes consommatrices de drogues varie selon leur origine, genre, sexe, orientation sexuelle, classe sociale, etc.

5 - Il faut se concentrer sur des systèmes qui maintiennent l'autonomie des usagers et non sur des systèmes paternalistes qui ne prennent pas en compte leurs choix personnels.

6 - Il faut reconnaître que tout le monde n'est pas prêt à arrêter de consommer des drogues et que les comportements à risques sont une réalité inhérente à notre société.

 

Retour à l'accueil